Aller au contenu principal
Primature de la République Togolaise

Actualités - PM Klassou

"""
26 juil 2019

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a échangé ce vendredi 26 juillet 2019 à la Primature à Lomé avec une délégation d'investisseurs de ''Kara Investment Fund'' conduite par Armand Guy Zounguéré-Sokambi, Co-Fondateur du Fonds. Les discussions entre le Chef du gouvernement et la délégation ont tourné autour du financement du Plan national de développement (PND 2018-2022).

"""
22 juil 2019

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou s'est entretenu ce lundi 22 juillet 2019 à la Primature à Lomé, avec le Responsable Afrique de Mitsubishi Corporation, M. Yas Doida. Les échanges ont tourné autour de l'apport de ce conglomérat nippon à la réalisation du PND.

"""
26 juin 2019

La capitale togolaise Lomé accueille ce 26 juin 2019, le forum consultatif sur le renforcement de la gouvernance d'entreprise et les investissements financiers en Afrique de l'ouest à travers la promotion des bonnes pratiques de lutte contre le blanchiment de capitaux et financement du terrorisme. Les travaux ont été présidés par le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou au nom du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

L’espace ouest-africain est marqué ces dernières années par des actes terroristes et le crime organisé, deux phénomènes qui profitent de la faiblesse structurelle du tissu social et des économies pour se répandre. Les flux financiers illicites sont de plus en plus croissants dans la sous-région et favorisent l’insécurité. Pour une lutte efficace contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, plusieurs normes internationales et des législations sont en vigueur dans les Etats membres de la CEDEAO. La mise en œuvre de ces mesures permettra de freiner ces deux fléaux qui mettent à mal la paix et l’économie dans l’espace.

""""

Il s’agit pour ce forum, de développer auprès des acteurs la culture de la conformité à ces normes. Pendant trois jours, plusieurs thématiques relatives à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme seront abordés. Les participants vont également échanger sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance d’entreprise et de conformité, le rôle de la gouvernance en matière de promotion des investissements, les questions de l’inclusion financière, de la crypto monnaie ainsi que le financement du terrorisme.

""""

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a réitéré l’engagement du Togo à lutter contre ces fléaux à travers la mise en place d’un dispositif juridique et institutionnel de lutte contre ces phénomènes. « Depuis 2015, le Togo a profondément remanié son arsenal juridique et institutionnel à travers entre autres, l’adoption d’un nouveau code pénal, la création de la Haute Autorité pour la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilés, l’adoption de la nouvelle loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, la révision de la constitution pour étendre l’obligation de déclaration de patrimoine et l’adoption d’un nouveau code des investissements. », déclaré le Chef du gouvernement.

""""

Le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) a été établi en 2000 par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Sa création est une réponse majeure et la contribution de la CEDEAO à la lutte contre le blanchiment de capitaux.

Le Patronat Burkinabé s'inspire des expériences togolaises pour booster l'économie
19 mai 2019

Le Patronat Burkinabé s'inspire des expériences togolaises pour booster l'économie

 

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a échangé ce vendredi 17 mai 2019, avec une délégation du Conseil national du patronat Burkinabé conduite par son président Appolinaire Compaoré. 

La délégation Burkinabé est arrivée au Togo dans le cadre des échanges entre les patronats du Faso et du Togo, tous deux membres de la Fédération des patronats de l'Afrique de l'Ouest (FOPAO). La délégation est venue s'inspirer des expériences du Togo notamment, dans le cadre du Comité de concertation entre l'État et le secteur privé mis en place en 2017 et présidé par le Chef du Gouvernement. Ce cadre de concertation inspire les pays voisins dont le Burkina-Faso pour la relance de son économie.

<< La visite au Premier Ministre et au patronat togolais, a pour but de nous instruire des expériences du patronat du Togo étant donné que nous nous formons un jeune bureau qui vient d'être mis en place, nous avons besoin de savoir comment nos amis du Togo ont œuvré jusque-là. Le Togo est un grand partenaire pour le Burkina dans le domaine de l'utilisation du port. Le Togo est leader sur les pays de l'hinterland devant la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Bénin. Nos économies ont besoin de s'intégrer parce que seuls nous sommes des micro États avec des petits marchés. L'objectif aujourd'hui des opérateurs économiques burkinabé, c'est de créer les conditions pour qu'on puisse élargir la base de nos activités, pouvoir investir au Togo et alternativement investir au Bénin et vice-versa.>>, a déclaré Seydou Diakité, Vice-Président du patronat burkinabé.

La délégation du Burkina-Faso était accompagnée par celle du patronat togolais conduite par son président Laurent Coami Tamégnon.

 

Top