Aller au contenu principal
Primature de la République Togolaise

Evénement

""""
17 aoû 2019

Les communautés Agoènyivé, Bé et Aflao du Grand Lomé ont célébré ce samedi 17 août 2019 leur fête traditionnelle ''Dunenyo Zã''. L'apothéose de cette 3ème édition a eu lieu sur le terrain du lycée moderne d'Agoè-Nyivé en présence du Premier Ministre Komi Selom Klassou, Représentant personnel du Chef de l'Etat et de la Présidente de l'Assemblée Nationale Chantal Djigbodi Tsègan.

Togo : vers la ratification de la Charte Africaine sur la décentralisation
06 aoû 2019

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a échangé ce mardi 06 août 2019 à la Primature à Lomé, avec une délégation de l'Union Africaine conduite par Jean-Bosco Hitimana, Ministre burundais de la décentralisation et de la réforme institutionnelle, Représentant du Président du Sous-Comité Décentralisation et gouvernance locale de l'Union Africaine.

"""
26 juil 2019

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a échangé ce vendredi 26 juillet 2019 à la Primature à Lomé avec une délégation d'investisseurs de ''Kara Investment Fund'' conduite par Armand Guy Zounguéré-Sokambi, Co-Fondateur du Fonds. Les discussions entre le Chef du gouvernement et la délégation ont tourné autour du financement du Plan national de développement (PND 2018-2022).

"""
22 juil 2019

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou s'est entretenu ce lundi 22 juillet 2019 à la Primature à Lomé, avec le Responsable Afrique de Mitsubishi Corporation, M. Yas Doida. Les échanges ont tourné autour de l'apport de ce conglomérat nippon à la réalisation du PND.

"""
20 juil 2019

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a conféré ce samedi 20 juillet 2019 avec une délégation du groupe de la Banque Mondiale conduite Coralie Gevers, nouvelle Directrice des opérations de la Banque Mondiale pour le Bénin, la Côte d'Ivoire, la Guinée et le Togo. Les échanges ont particulièrement porté sur l'appui de l'institution de Bretton Woods dans la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND 2018-2022).

""""
30 juin 2019

Le peuple togolais est aux urnes ce dimanche 30 juin 2019 pour élire 1527 conseillers municipaux. Le Chef du gouvernement, Dr Komi Selom Klassou a voté dans son fief à Notsè au CEG Ville 2 Sabakome.

Après avoir glissé son bulletin dans l'urne, le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a effectué une tournée dans certains centres de vote de la préfecture de Haho notamment, à l’EPP Dakpodji, à l’EPC Ekli, au CEG Notsè Vile 1, à l’EPP Kpédomé, à l’EPE Wahala, à l’EPP Agbatitoè et à l’EPP de la Coopérative de Notsè. Une tournée afin de constater le démarrage effectif du scrutin et de s’assurer de son bon déroulement.

"""""

Dans l’ensemble, les opérations de vote démarrées à 07 h 00 se sont déroulées sans incidents, dans la paix, la sérénité, la concorde et surtout dans un esprit de vivre-ensemble. A l’occasion, le chef du gouvernement a rendu grâce à Dieu pour l’aboutissement du processus de décentralisation avec l’organisation de ces locales. « Aujourd’hui, grâce à la politique de paix, de sécurité et de réconciliation nationale du chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, le Togo est en train de travailler pour l’encrage des valeurs démocratiques. Nous ne devons pas être dans le déni, qu’on soit Togolais ou non, on doit reconnaître les efforts que notre pays déploie. Ces locales constituent le développement et la promotion de la démocratie à la base, nous avons constaté un engouement qu’on ne peut nier. Par ailleurs, le Plan National de Développement (PND) innové par le Président de la République et élaboré par le gouvernement dans une approche inclusive à savoir, les secteurs privés, publics, la société civile et les partenaires en développement nourrit de l’espoir pour la jeunesse en terme de 500 mille emplois à créer d’ici 2022 et à porter le taux de croissance à 7,6 % », a-t-il précisé.

Le Premier Ministre a salué le nombre élevé des partis politiques et des indépendants pour ces élections avant d’exhorter la population à entretenir cette ambiance de fraternité après le scrutin.

 

"""
26 juin 2019

La capitale togolaise Lomé accueille ce 26 juin 2019, le forum consultatif sur le renforcement de la gouvernance d'entreprise et les investissements financiers en Afrique de l'ouest à travers la promotion des bonnes pratiques de lutte contre le blanchiment de capitaux et financement du terrorisme. Les travaux ont été présidés par le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou au nom du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

L’espace ouest-africain est marqué ces dernières années par des actes terroristes et le crime organisé, deux phénomènes qui profitent de la faiblesse structurelle du tissu social et des économies pour se répandre. Les flux financiers illicites sont de plus en plus croissants dans la sous-région et favorisent l’insécurité. Pour une lutte efficace contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, plusieurs normes internationales et des législations sont en vigueur dans les Etats membres de la CEDEAO. La mise en œuvre de ces mesures permettra de freiner ces deux fléaux qui mettent à mal la paix et l’économie dans l’espace.

""""

Il s’agit pour ce forum, de développer auprès des acteurs la culture de la conformité à ces normes. Pendant trois jours, plusieurs thématiques relatives à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme seront abordés. Les participants vont également échanger sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance d’entreprise et de conformité, le rôle de la gouvernance en matière de promotion des investissements, les questions de l’inclusion financière, de la crypto monnaie ainsi que le financement du terrorisme.

""""

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a réitéré l’engagement du Togo à lutter contre ces fléaux à travers la mise en place d’un dispositif juridique et institutionnel de lutte contre ces phénomènes. « Depuis 2015, le Togo a profondément remanié son arsenal juridique et institutionnel à travers entre autres, l’adoption d’un nouveau code pénal, la création de la Haute Autorité pour la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilés, l’adoption de la nouvelle loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, la révision de la constitution pour étendre l’obligation de déclaration de patrimoine et l’adoption d’un nouveau code des investissements. », déclaré le Chef du gouvernement.

""""

Le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) a été établi en 2000 par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Sa création est une réponse majeure et la contribution de la CEDEAO à la lutte contre le blanchiment de capitaux.

Top