Aller au contenu principal
Primature de la République Togolaise

Lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et la paludisme au Togo

Publié le : 30 oct 2018
Lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et la paludisme au Togo

Le Premier ministre Komi Selom Klassou reçoit le satisfécit du Fonds Mondial
 

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Komi Selom Klassou a échangé en fin de journée de ce mardi 30 octobre 2018 avec une délégation du Fonds Mondial pour le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme conduite par M. Mark Edington, Chef Division Gestion des subventions au Fonds Mondial.

Les discussions de la délégation avec le Premier ministre ont porté sur la bonne collaboration entre le Gouvernement togolais et le Fonds Mondial et surtout sur les bonnes performances du Togo dans la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme. Elles se sont déroulées en présence du ministre de la Santé et de la Protection sociale, le Professeur Moustapha MIJIYAWA.

« Nous avons discuté avec le Premier ministre de la lutte contre les trois maladies : le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme ici au Togo. Le Fonds Mondial contre les trois maladies a décaissé jusqu’à maintenant environ 250 millions de dollars de subventions au profit du Togo. Nous avons enregistré de bons résultats sur le terrain notamment avec deux campagnes de masse pour les moustiquaires qui ont amélioré considérablement les données en matière de réduction de la mortalité et de cas de paludisme. Dans le domaine du VIH/SIDA, le Togo a maintenant un taux de couverture de 60% pour les ARV. On souhaite que ce pourcentage continue à augmenter avec le bon travail du ministère de la Santé », a déclaré M. Edington à l’issue de l’audience avec le Premier ministre Klassou.

Par ailleurs, le gestionnaire de subventions auprès du Fonds Mondial a salué l’engagement du
Premier ministre en faveur du secteur de la santé et souhaité que la contrepartie du gouvernement dans la lutte contre les trois maladies connaisse une hausse en rapport avec les subventions du Fonds Mondial.

« Nous avons évoqué avec le Premier ministre le fonds de contrepartie du gouvernement togolais qui doit aussi continuer à monter doucement avec les subventions du Fonds Mondial. On a eu une très bonne conversation avec le Premier ministre qui est très engagé dans le secteur de la santé et je crois que la bonne collaboration entre le Fonds Mondial et le Togo dans le domaine de la Santé va se poursuivre », a conclu M. Mark Edington.

Les tout derniers accords de subventions entre le Togo et le Fonds Mondial pour la lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme ont été signés le 30 novembre 2017 à Lomé. Ils portent sur un montant de 57,59 millions d’euros, soit environ 38 milliards de F CFA sur la période 2018-2020. La mise en œuvre de ce programme continuera d’améliorer dans notre pays les interventions et actions clés recommandées en mettant l’accent sur la qualité et l’efficacité pour un impact maximal.

pmbm1

Top