Revue annuelle conjointe de mise en œuvre de la SCAPE en 2016



Le Gouvernement et ses partenaires examinent les résultats enregistrés
Pour la quatrième année consécutive, le Conseil national de pilotage des politiques de développement (CNPPD) s’est réuni ce mardi 05 décembre 2017 autour de son président, le Premier ministre Komi Selom Klassou, pour examiner la mise en œuvre de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) pour le compte de l’année civile 2016.
 
A un an de la fin de ce programme de développement, le gouvernement togolais, les partenaires techniques et financiers du Togo, les acteurs du secteur privé et des organisations de la société civile ont apporté leur regard sur le bilan de la mise en œuvre en 2016 de la SCAPE. Les cinq axes de la stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE 2013-2017) ont été ainsi passés en revue pour en évaluer au mieux les performances et les faiblesses. 
 
A l’issue de la revue des cinq axes que sont « le développement de secteurs à fort potentiel de croissance, le renforcement des infrastructures économiques, le développement du capital humain, la protection sociale et l’emploi, le renforcement de la gouvernance et la promotion du développement participatif, durable et équilibré », le Premier ministre Komi Selom Klassou, président de séance, a dit avoir « noté, avec satisfaction, une concordance de vues sur les efforts soutenus qui ont marqué en 2016, la mise en œuvre des actions de développement dans tous les domaines de la SCAPE, avec des résultats fort encourageants ».
 
« Toutefois, a-t-il poursuivi, vous n’avez pas manqué de souligner la persistance de certains défis relatifs à la lutte contre la pauvreté et au déficit social qu’il nous faut relever à tout prix afin de consolider les acquis de l’amélioration substantielle des conditions de vie des populations togolaises ».
 
L’année 2017 marquant la fin de la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE), le gouvernement a entrepris l’élaboration d’une nouvelle stratégie nationale de développement de notre pays qui prendra la relève pour la période 2018-2022, à savoir le Plan National de Développement (PND).
 
Pour ce faire, le Premier ministre a invité les partenaires, dont le Togo apprécie l’engagement à poursuivre leurs actions et appuis pour la concrétisations des ambitions de nos programme de développement, « à demeurer mobilisés, aux côtés du Gouvernement, pour la finalisation, dans une approche participative et inclusive, du plan national de développement dont la version provisoire déjà disponible fait actuellement l’objet d’un affinement stratégique au plus haut niveau de l’Etat ».
 
Le Premier ministre a souligné que « tous ces chantiers ne peuvent pas aboutir sans la paix, la sécurité et la stabilité politique » Aussi, a-t-il « invité tous les acteurs à œuvrer pour l’affermissement de ces valeurs en vue de l’encrage de la démocratie et du développement partagé afin de mettre résolument le Togo sur la voie de l’émergence ».