L’OPIC veut renforcer son partenariat avec le Togo à travers la promotion des investissements privés



Promouvoir la qualité, à poursuivre les investissements dans les infrastructures, et accompagner activement la mutation de l' agriculture
Le Premier ministre, Chef du Gouvernement Komi Selom Klassou a eu une séance de travail cet après-midi avec une délégation de l’Agence américaine de promotion des investissements privés à l’étranger ou Overseas Private Investment Corporation (OPIC) conduite par son vice-président exécutif, M. David Bohigian. En visite de prospection au Togo, la délégation de l’OPIC a échangé avec le Chef du Gouvernement et ses collaborateurs sur les opportunités d’affaires dans notre pays en vue de renforcer son partenariat avec le Togo.
Le Chef du Gouvernement a saisi cette occasion pour exposer à la délégation américaine les atouts qui font du Togo « un formidable gisement d’investissements et d’opportunités d’affaires, grâce à la vision du Président de la République d’en faire un pays émergent à l’horizon 2030 ». Le Premier ministre a, en effet, souligné les efforts déployés ces dernières années par le Gouvernement afin de mettre en place des réformes structurelles et sectorielles d’envergure dans plusieurs domaines. Grâce aux différents projets initiés par le Gouvernement, « le Togo se positionne comme un hub logistique et d’affaires par excellence, dans une sous-région en pleine croissance.
Cette vision consiste à concentrer les efforts sur les activités de service, en mettant un accent tout particulier sur la logistique, à promouvoir la qualité, à poursuivre les investissements dans les infrastructures, tout en accompagnant activement la mutation du secteur agricole », a ajouté le Premier ministre. Le Premier ministre a, pour ce faire, relevé les domaines dans lesquels le Gouvernement souhaite renforcer sa coopération avec l’OPIC. Ces domaines sont relatifs au projet de modernisation du quai minéralier ; aux projets d’amélioration de l’accès à l’électricité « pour construire une centrale thermique (entre 50 et 60 MW) permettant de renforcer l’offre disponible et de combler le gap en matière d’électricité disponible et puis accélérer l’initiative Présidentielle Cizo pour apporter de l’électricité aux populations éloignées du réseau classique » ; au projet de développement des agropoles « pour opérer une modernisation et une transformation profonde du secteur agricole par une injection massive de capitaux privés et une amélioration des rendements et revenus » ; à la mise en place d’un fonds de capital risque pour les PME/PMI et à la promotion des produits togolais sur les marchés extérieurs par la création d’un laboratoire de certification des produits à destination des marchés internationaux.
En réaction à l’exposé du Premier ministre, M. David Bohigian a estimé que « le gouvernement joue son rôle de catalyseur afin de créer les conditions pour permettre aux investissements privés de participer au développement économique du pays ». La délégation visitera, lors de son séjour au Togo, certaines des initiatives de l’OPIC en l’occurrence les installations de Contour global qui a aidé à augmenter la production de l’électricité dans notre pays. Elle visitera également l’usine de production du beurre de karité qui aidera dans le secteur agricole. D’autres rencontres sont prévues surtout entre la délégation et Togo Invest pour recenser des domaines d’intervention qui intéresseront l’OPIC.