Le premier ministre Komi Selom Klassou réactive les cellules chargées de la gestion des inondations au Togo



Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Komi Selom Klassou a présidé le mardi 27 février
2018 à la Primature, une réunion sectorielle des acteurs impliqués dans la gestion des risques d’inondations dans notre pays et particulièrement à Lomé.
 
Cette réunion fait suite au constat selon lequel depuis près de deux semaines déjà, une saison
pluvieuse précoce susceptible de provoquer des risques d’inondations s’annonce. En effet, le mois de février qui, généralement est au cœur de la grande saison sèche, a déjà enregistré cette année 2018 trois pluies abondantes à Lomé et dans certaines localités à l’intérieur du Pays.
 Dans le contexte du changement climatique où tout est chamboulé, on peut s’attendre à une saison pluvieuse avec des séquences de fortes pluies.
 
Le Gouvernement, dans une démarche de prévention, et pour anticiper sur les mesures nécessaires à prendre, a donc réuni dans l’après-midi du mardi 28 février 2018 tous les acteurs des ministères sectoriels techniques concernés ainsi que les responsables des agences comme : l’Agence nationale de la salubrité publique (ANASAP), l’Agence nationale de la protection civile (ANPC) créées à cet effet.
Cette réunion, présidée par le Premier ministre Komi Selom Klassou, visait à prendre des mesures d’atténuation des risques d’inondations sur toute l’étendue du territoire et particulièrement dans les quartiers et zones vulnérables de la capitale Lomé notamment :
 
Agbalepédogan, Adidoadin-Caméléon, Adidogomé-Essor, Soviépé, Agoè-Zongo,
Hedzranawoé, Kélégougan-Togo 2000, Bè-Kpota, Tokoin-Gbadago, Tokoin-Tamé, etc.
Le Premier ministre a demandé aux différents responsables de faire un travail de terrain pour vérifier l’état des bassins d’orage (bassin de rétention d’eau pluviale) ainsi que l’état des caniveaux d’évacuation des eaux pluviales qui, malheureusement, sont souvent colmatés par des ordures et autres objets d’abandon des riverains.
Le Premier ministre a également invité les acteurs à être proactifs. Il leur a demandé de travailler en synergie et de manière pragmatique pour plus de résultats.
Le chef du Gouvernement a aussi appelé la population au civisme afin d’éviter de boucher les
caniveaux par des ordures de toutes sortes.