Le Premier ministre Komi Selom Klassou a échangé avec l’administrateur de l’OIF et une délégation de SHELTER-Afrique



La croissance de la population entraine des besoins de logements.
Le Premier ministre Komi Selom Klassou a reçu en audience ce jeudi 03 mai 2018, à la Primature, l’administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), M. Adama Ouane et une délégation de SHELTER-Afrique, conduite par son directeur général M. Fémi Adewolé. A l’issue de son entretien avec le Premier ministre, M. Adama Ouane a confié avoir rendu compte au Chef du Gouvernement des activités que mène l’OIF à Lomé dans le cadre « de la concertation entre les réseaux institutionnels de la francophonie et les correspondants nationaux sur la prochaine programmation de l’Organisation pour les années 2019-2022 ».
M. Ouane était également porteur d’un message de la Secrétaire générale de l’OIF pour le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé concernant le dialogue politique au Togo. L’organisation internationale de la Francophonie réaffirme à cet effet « son soutien et son accompagnement au Togo » a souligné M. Adama OUANE. La délégation de la Société pour l’Habitat et le Logement territorial en Afrique (SHELTER Afrique) a, de son côté, discuté avec le Premier ministre de la proposition d’un accord cadre de base entre la SHELTER et notre pays en vue de la mise en place d’un programme de logement à coût modérés sur les cinq années à venir. « La croissance de la population entraine des besoins de logements. Nous avons discuté avec le Premier ministre des mesures qui pourront permettre d’engager un partenariat entre SHELTER-Afrique et l’Etat du Togo de sorte à soutenir la stratégie de développement de l’urbanisme.

Il s’agit de voir comment SHELTER peut aider le gouvernement à mettre à la disposition de la population togolaise un programme immobilier avec une qualité de vie appropriée », a déclaré M. Fémi Adewolé. Le Directeur Général de SHELTER-Afrique a indiqué avoir promis au Premier ministre « le développement d’un accord-cadre qui sera à la base d’un programme de construction de logements abordables pour un coût global de l’ordre de 40 millions de dollars US en vue d’accompagner le Togo dans la mise en place de ce programme sur les cinq années à venir ». Ce projet, a-t-il souligné, contribuera non seulement à offrir des logements à coût abordable aux populations mais aidera aussi à créer des emplois, à promouvoir l’économie et à améliorer le cadre de vie des populations. SHELTER-Afrique est une institution panafricaine de 44 pays dont, le Togo, qui finance et appuie la promotion de l’habitat et l’immobilier en Afrique.