Aller au contenu principal
Primature de la République Togolaise

Un laboratoire d’accélération du PNUD pour repenser le développement

Publié le : 31 jan 2020
"""

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a échangé ce vendredi 31 janvier 2020 à la Primature, avec le Représentant Résident du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) M. Aliou Dia. Le Haut fonctionnaire onusien a fait le point des travaux du laboratoire d'accélération basé mis en place par le PNUD, une approche qui permettra désormais à l’institution de travailler avec le Togo sur des thématiques diversifiées.

"""""

 

Trois principaux challenges sont au cœur de ce laboratoire d’accélération du PNUD. Il s'agit de la construction des villes durables, de la gestion durable des déchets et surtout de l'octroi des pièces d'état civil aux populations.

« Ce laboratoire qui est une nouvelle manière de repenser et faire le développement a été mis en place à travers le monde et le Togo bénéficie de ce laboratoire basé au PNUD à Lomé. Il fallait que je vienne rendre compte au Premier Ministre des travaux qui sont en train d’être faits et surtout, discuter avec lui sur la date officielle de lancement du laboratoire d’accélération. C’est une approche qui va permettre au PNUD de travailler avec le gouvernement sur des thématiques qui sont assez diversifiées. Nous avons lancé trois challenges sur notamment, la construction des villes durables, la gestion durable des déchets et l’octroi des pièces d’état civil. », a déclaré Aliou Dia au sortir de l’audience.

""""""

Le PNUD veut ainsi recueillir les projets de tous les acteurs, notamment le gouvernement, le secteur privé, la société civile et même des populations qui ont des projets intéressants concernant les trois challenges.

Le laboratoire d’accélération sera officiellement lancé dans les prochaines semaines.

Dans la même thématique
Top