Aller au contenu principal
Primature de la République Togolaise

Lutte contre la corruption au Togo

Publié le : 13 sep 2018
Lutte contre la corruption au Togo

Le Chef du gouvernement donne le ton de la campagne nationale de sensibilisation contre la corruption et les infractions assimilées.

Pour se lancer dans la phase active de sa mission de promotion et de renforcement de la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées dans les administrations, les établissements publics, les entreprises privées et les organismes non étatiques., la HAPLUCIA a procédé le jeudi 13 septembre 2018 à Lomé, au lancement de la campagne de sensibilisation contre la corruption et les infractions assimilées. La cérémonie a été présidée par le Premier ministre, Chef du gouvernement, Komi Selom Klassou, au nom du Président de la République.

Le Chef du gouvernement s’est félicité, au nom du Président de la République et du gouvernement, de la démarche de tous les membres de la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées, qui en prenant l’initiative de la campagne nationale, traduisent dans les faits la ferme volonté et la détermination de toutes les composantes du pays, de participer individuellement et collectivement à la lutte contre la corruption, un fléau de notre temps.

«  La corruption est un phénomène de société lié au comportement humain. Elle a un effet néfaste sur le progrès et le développement du continent. Elle constitue un frein à la croissance économique dès lors qu’elle dissuade les investissements locaux et étrangers, occasionnant des distorsions au niveau de la mobilisation et de la répartition des ressources, augmente les coûts de production, réduit la qualité des infrastructures de services publiques ainsi que le volume de recettes fiscales » a rappelé le Premier ministre, avant d’ajouter, que la corruption ne favorise pas l’accès aux services sociaux de base aux couches les plus vulnérables et accentue la fracture sociale.

Pour sa part, le président de la HAPLUCIA, M. Wiyao Essohana a invité tous les acteurs de la vie socioprofessionnelle à accompagner l’institution qu’il a la lourde charge de diriger pour que la lutte contre la corruption soit véritablement un succès au Togo. Pour ce faire, il a ainsi transformé le thème retenu pour la campagne qui est « participation citoyenne à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées » en ce qui suit, « campagne nationale de vaccination contre le virus de la corruption au Togo ».

Un impératif selon lui, pour inviter tous les Togolais à dire non à la corruption et ainsi permettre au pays d’être véritablement sur la voie du développement.

Les représentants de la société civile, du secteur privé, de la délégation de l’Union Européenne ainsi  que le représentant résident du PNUD au Togo ont, à leur tour, salué l’initiative du gouvernement et se sont engagés à accompagner la HAPLUCIA dans sa mission..

La Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) a été par la loi n° 2015-006 du 26 juillet 2015. 

 

DSC_0894

Discours du Premier Ministre au lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur la corruption
13 sep 2018
Top