Aller au contenu principal
Primature de la République Togolaise

Agbogboza Edition de 2018

Publié le : 08 sep 2018
Agbogboza Edition de 2018

Peuple Togolais, cultivons la paix et le vivre ensemble pour le développement durable de la Nation 

 

 

La fête Agbogboza est par excellence un moment privilégié pour tout le peuple Ewé de renforcer l’esprit du vivre ensemble dans une symbiose culturelle mais aussi cultiver la connaissance, l’amour et l’acceptation de l’autre. Et c’est dans ce schéma que les Ewé, venus d’horizons divers, se sont retrouvés le samedi 8 septembre 2018 à Notsé, berceau du peuple Ewé pour célébrer les retrouvailles.

Dans une communion d’esprit, des communautés Ewé venues du Benin et du Ghana ont également rendu à Agbogboza son essence.  Agbogboza apparait ainsi comme la plus grande fête traditionnelle de tous les Ewé. Il est une démonstration de l’expression du dialogue des cultures dont le potentiel forge non seulement l’admiration mais aussi constitue un puissant facteur de l’intégration des peuples de l’espace sous régional en même temps que le potentiel qu’incarne l’économie touristique. Toutes ces valeurs ont été réitérées dans un premier temps par Ewefiaga Togbui Agokoli IV roi des Ewé dans son mot de bienvenu ensuite par les chefs des délégations du Bénin et du Ghana.

L’édition 2018 de la fête Agbogboza a pour thématique ; « peuple Ewé, cultivons la paix, et la le vivre ensemble pour le développement durable de la Nation ». Ce thème, selon le Premier ministre, va au-delà de son champ d’interpellation d’où cette nouvelle formulation : « Peuple Togolais, cultivons la paix et le vivre ensemble pour le développement durable de la Nation ». Selon le Chef du gouvernement, Komi Selom Klassou, «  l’importance de la culture dans le développement de la résilience des communautés humaines face à l’obscurantisme, l’extrémisme violent et l’intolérance n’est plus à démontrer. La culture pour la paix, la culture par la paix et la paix par la culture doivent être les moteurs de nos actions de tous les jours ».

Le Premier ministre a également rappelé que, le cadre qu’offrent les fêtes traditionnelles au Togo constitue un espace où se transmettent la tradition et le patrimoine oral, où s’apprennent les mœurs et l’éthique de la communauté, tout autant que l’art du dialogue, de l’écoute et le respect d’autrui. De ce fait, les fêtes traditionnelles doivent être un enjeu de développement économique, de cohésion sociale et de paix.

Le Premier ministre a rappelé que la plupart des fêtes traditionnelles au Togo, magnifient les produits agricoles à l’instar de l’igname qui est célébrée lors de la fête Agbogboza. Au regard de cette réalité et compte tenu des potentialités de l’agriculture dans l’économie nationale, le gouvernement a décidé, à travers l’axe 2 du Plan National de Développement (PND)  intitulé « promouvoir le développement des pôles de transformation agricole, manufacturiers notamment des agro-industrie », de donner plus de moyens de production aux agriculteurs en vue de générer des revenus, créer de la richesse et lutter efficacement contre la pauvreté.

 

chefs traditionnels durant les festivités agbogbozan

Top